Stay connected

Recevez les dernières analyses des entreprises canadiennes

Toggle

L’Internet multidimensionnel

Par Marjo Johne | 31 mars 2015

Quand Internet s’est ouvert au grand public, c’était un vaste domaine vierge aux possibilités enivrantes. Aujourd’hui, c’est une puissante infrastructure mondiale qui fait marcher les activités du commerce et des consommateurs.

Le réseau des réseaux mondial est sur le point de devenir encore plus puissant, dit Rick Huijbregts, vice-président, Transformation du secteur de Cisco Canada. Il se transforme rapidement en Internet multidimensionnel – une plateforme globale d’information, de communication et d’action aux énormes conséquences économiques pour les consommateurs, les entreprises, les collectivités et les pays.

Le prochain horizon à défricher

M. Huijbregts décrit le concept d’Internet of Everything comme la convergence des personnes, des processus, des données et des objets. « L’Internet multidimensionnel nous donne à tous les éléments nécessaires pour transformer véritablement les affaires et apporter une valeur ajoutée et nous permet de repenser la manière dont nous assurons la prestation de services ou consommons des services », dit-il.

Ce n’est rien de moins que la prochaine étape de l’évolution numérique, partant de l’Internet des objets d’aujourd’hui, avec un nombre croissant d’appareils intelligents comme des capteurs et des téléphones mobiles qui sont en ligne et communiquent entre eux ou avec des sites web. À mesure que cet Internet des objets prend de l’expansion et se transforme en Internet multidimensionnel, les réseaux interconnectés verront croître leurs capacités tout comme leur sensibilité au contexte, leur puissance de traitement et leur autonomie énergétique.

Un monde hyper-intelligent

Avec l’Internet multidimensionnel, les objets inanimés se « réveillent » pour communiquer et transformer l’information en action. Dans ce monde hyper-intelligent, les voitures peuvent échanger entre elles pour aider les conducteurs à éviter les collisions ou les embouteillages, et les immeubles peuvent autodiagnostiquer des problèmes et demander un dépannage pour leurs systèmes de chauffage et de climatisation ou leurs réseaux d’eau. Dans l’ensemble des chaînes d’approvisionnement, les objets connectés peuvent partager des informations, rendant les entreprises plus efficaces.

Six inducteurs clés

Pour M. Huijbregts, six tendances clés sont les inducteurs de l’Internet multidimensionnel. Trois d’entre eux sont reliés à des technologies : mobile, vidéo et applications. Premièrement, le monde a évolué en masse vers les technologies mobiles – le trafic de données mobiles a augmenté de 81 % l’an dernier, explique M. Huijbregts; deuxièmement, 90 % du trafic Internet des consommateurs représente maintenant de la vidéo, en grande partie par Netflix et YouTube. « Troisièmement, nous assistons à l’émergence des applications, ajoute-t-il. D’ores et déjà plus de 2 400 applications sont lancées chaque jour sur des plateformes multiples comme Android et iOS. »

Le quatrième inducteur est l’Internet des objets, note M. Huijbregts. Aujourd’hui, environ 13 milliards d’objets intelligents communiquent entre eux par Internet, et leur nombre devrait atteindre les 50 milliards d’ici 2020. L’Internet des objets a donné naissance à la cinquième tendance : les grandes masses de données. Pour transformer les vastes quantités de bits et d’octets en ligne en renseignements significatifs et utiles il faut de l’analytique des données et l’infonuagique – la sixième tendance qui sous-tend l’Internet multidimensionnel.

Une mine d’occasions à saisir

L’Internet multidimensionnel générera d’immenses possibilités économiques – pour 19 000 milliards de dollars américains rien que cette décennie, reconnaît M. Huijbregts. « Sur ce total, 4 600 milliards se trouvent dans les administrations publiques – 115 milliards de dollars pour le secteur public du Canada – où nous entrevoyons une occasion de modifier la productivité, d’offrir de nouveaux services à la population et d’optimiser notre mode de prestation des services, dit-il. Dans le secteur privé, avec un potentiel de quelque 14 000 milliards de dollars américains – 490 milliards de dollars au Canada –, certaines industries ont aussi le plus à gagner. Dans les domaines où nous avons perdu une partie de notre capacité de fabrication, l’Internet multidimensionnel est une occasion de générer environ 27 % de ces 14 000 milliards de dollars. Cela concerne en grande partie l’optimisation et la productivité. »

Facteurs de succès

Selon M. Huijbregts, cinq ingrédients doivent être réunis pour que les entreprises, les collectivités et les pays puissent réussir avec l’Internet multidimensionnel :

  1. Une direction visionnaire dans les entreprises et les pouvoirs publics
  2. Des normes mondiales pour les innovations technologiques
  3. Une réglementation et des politiques intelligentes 
  4. Plus de partenariats de collaboration public-privé
  5. Des nouveaux écosystèmes dans lesquels les sociétés et les gouvernements peuvent innover librement.

Le Centre d’innovation Cisco\ Pour aider les entreprises à profiter au maximum de la prochaine révolution numérique, Cisco Canada a lancé cinq centres mondiaux d’excellence pour Internet multidimensionnel (The Internet of Everything), y compris un nouveau Centre d’innovation à Toronto. « C’est un environnement dans lequel nous réunirons nos partenaires et nos clients, de nouvelles entreprises qui démarrent, des universités et les quantités étonnantes de recherche et d’innovation qu’on trouve au Canada, dit M. Huijbregts. C’est un espace de collaboration où nous créerons des solutions pour les entreprises basées sur l’Internet multidimensionnel. »

 

Le contenu de ce champ restera confidentiel et ne sera pas accessible au public.
About PwC Canada Hide Footer